08 Fév 2016

Déplacer la cuisine dans le salon, c’est possible ?

Déplacer la cuisine dans le salon demande quelques préalables pour envisager la faisabilité des travaux.

Toutefois, de nos jours il y a très peu d’obstacles par rapport à la technique. Ce que vous allez devoir regarder, concerne le coût des travaux qui ne doit pas présenter un aspect financier démesuré.

Pour aménager une cuisine dans un salon, ce qui permettra de contenir le coût des travaux sera l’existence des points suivants proches de la pièce :

–          Les arrivées et évacuations d’eau

–          L’alimentation électrique

En ce qui concerne l’eau, il sera toujours plus facile de se brancher sur l’installation existante. Idéalement, un point d’eau derrière le salon, comme une salle de bain par exemple, va grandement faciliter l’installation de votre future cuisine.

Avant de vous lancer dans les travaux, il faut étudier les possibilités et penser à votre future installation. Pour la cuisine, outre l’alimentation pour le mitigeur, vous devrez, sans doute aussi implanter un branchement pour votre lave-vaisselle, peut-être aussi celle du lave linge et éventuellement pour le réfrigérateur. Certains fournissent directement l’eau en façade grâce à une alimentation et pas une simple recharge de récipient.

En fonction de l’état de l’alimentation de la salle de bain, vous pourrez créer une extension du réseau pour la cuisine.

L’évacuation a aussi son importance. Dans le cas le plus simple, vous pourrez, en respectant les pentes liées à l’écoulement, minimiser les frais. Il faudra veiller à respecter le bon diamètre au niveau des canalisations et sans doute séparer celle de la cuisine de celle de la salle de bain. Cela signifie que l’évacuation de votre future cuisine devra aller directement à la colonne principale plutôt que de se raccorder à celle existante de la salle de bain.

Ce sont des frais en plus, mais une plus grande sécurité et une obligation car on ne peut pas évacuer une cuisine et une salle de bain avec la même canalisation, cela représente un débit trop important.

Dans un cas plus complexe, il faudra commencer à prévoir une pompe de relevage pour évacuer les eaux et, là, ça commence à devenir très coûteux.

En ce qui concerne l’électricité, des normes sont à respecter pour une cuisine. Le nombre de circuits spécialisés, de sections de fils, de protection par disjoncteur, et de présence d’interrupteur différentiel au tableau. De même pour la présence de socles de prises de courant de circuits non spécialisés à répartir dans la cuisine selon les normes.

Toutes les lignes doivent être tirées depuis le tableau de répartition. Selon la distance à laquelle il se trouve, l’opération peut vite devenir très coûteuse. Il peut s’avérer préférable dans certaines configurations de créer une extension du tableau principal avec le tirage d’une seule ligne jusqu’à un tableau secondaire qui sera dédié à la cuisine et/ou à d’autres transformations que vous prévoyez dans le bien.

Tout cela est à étudier et à chiffrer avant de vous lancer dans le projet. Le tirage d’une ligne du tableau principal jusqu’à un secondaire répond à des normes en terme de sections de fils et d’ampérage en fonction de la distance à parcourir.

Honnêtement, si vous n’y connaissez rien en travaux, ne le faites surtout pas vous-même et confiez les travaux à des professionnels. En effet, avec l’eau vous risquez d’avoir une bonne inondation, pour l’électricité se tromper peut amener à l’incendie, alors pas d’improvisation.

Tout cela peut vous paraître très technique et important au niveau des travaux. C’est vrai que l’implantation d’une cuisine dans un salon ne s’improvise pas, mais c’est une opération assez courante. Si cette opération reste financièrement acceptable, elle peut vous permettre de mieux adapter votre bien à votre mode de vie. Ce peut aussi être l’occasion de créer une chambre supplémentaire à la place de l’ancienne cuisine ou d’aménager une suite parentale grâce aux réseaux de l’ancienne cuisine, en créant une salle d’eau ou une salle de bain attenante.


Laurent Criado